Artiste/Groupe:

Aephanemer

CD:

Prokopton

Date de sortie:

Mars 2019

Label:

Primeval Records

Style:

Death Metal

Chroniqueur:

jmd666

Note:

15/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

C'est en 2016 avec l'album Memento Mori que je découvre le groupe Aephanemer. Au départ, j'ai surtout été attiré par une magnifique pochette, très colorée, représentant des ruines antiques recouvertes de fleurs dans un style "BD". Comme quoi, il ne faut jamais sous estimer l'importance de l'artwork.
Avec ce nouvel album, Prokopton, le groupe nous offre à nouveau une très chouette pochette, plus "imagée", dans un style plus abstrait mais toujours très colorée.
Côté musique, ce style graphique pourrait nous laisser penser que le groupe officie dans un doom metal ou stoner, quelque chose influencé 70's mais non ! Aephanemer joue un death metal mélodique.

Il s'agit ici de la troisième production du groupe qui a sorti un premier EP Know Thyself en 2013.
Musicalement, on peut aisément classer Aephanemer au côté de groupes de death mélo à la Children Of Bodom, Equilibrium ou même Amon Amarth.
Ici, le recours à des éléments symphoniques et les thématiques plutôt moyenâgeuses confèrent un aspect épique à cet album.
Dès la première écoute, ce qui frappe d’emblée, c’est la qualité de la production. Le son est massif et propre ; on distingue clairement les différents instruments. Cela renforce indéniablement cette impression de puissance qui ressort à l’écoute de ce disque. On s’imagine aisément sur un drakkar traçant l’écume et bravant une mer agitée.
Certains morceaux, tel Dissonance Within avec son intro cinématique, incorporent des éléments symphoniques avec mise en avant des claviers.

Le titre Snowblind nous évoque ainsi de grandes épopées et nous plongent dans la peau de vaillants guerriers.
L’album est assez varié dans son écriture ; on trouve çà et là des morceaux plus rentre-dedans (The Sovereign) ainsi que des alternances de rythmes fréquentes et plutôt bien fichues. A cet égard, je vous recommande l’écoute de Snowblind avec son break calme, simplement chanté, qui se pose en plein milieu de morceau telle une trêve, pour ensuite repartir à une vitesse effrénée.
At Eternity’s Gate marque un intermède instrumental plutôt salutaire en plein milieu d’album et qui prouve les talents d’écriture et de musiciens d’Aephanemer.
En effet sur ce disque tout sonne parfaitement : la rythmique porte bien l’ensemble, on retrouve des mélodies agréables tant au niveau des guitares que des claviers. La voix death est parfaite. C’est d’ailleurs impressionnant de voir les progrès réalisés par le groupe. Notamment sur le précédent opus, les lignes mélodiques jouées à la guitare étaient très présentes, au point parfois d’en paraître agaçantes. Elles sont ici davantage mélodieuses notamment grâce au soutien d’une rythmique "marteau-piqueur".

Voilà donc un album réellement convaincant et d’une grande qualité qui permet à Aephanemer de flirter avec les plus grands. Bon, le style plaît ou pas ; les amateurs apprécieront, les autres passeront leur chemin. La seule critique que l’on peut formuler est qu’il n’y a rien ici de bien novateur mais cela n’est de toute façon pas l’objectif du groupe, ni de ses fans.


Tracklist de Prokopton :

01. Prokoption
02. The Sovereign
03. Dissonance Within
04. Snowblind
05. At Eternity's Gate
06. Blfack Again
07. Bloodline
08. If I Should Die

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !