Artiste/Groupe:

Alcoholocaust

CD:

Necro Apocalipse Bestial

Date de sortie:

Septembre 2019

Label:

Helldprod Records

Style:

Speed Thrash Blackened

Chroniqueur:

JeanMichHell

Note:

12/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Originaire du Portugal, Alcoholocaust est un groupe de thrash blackisant qui existe depuis 2005. Leur nom est tiré de leur passion pour la boisson qui leur donna le surnom de « The Thrashing Demons of Speed Chaos Beverage! ». Quelques titres comme Álcool & Metal, Vómito Negro ou encore Anti-Sóbrio (extrait de cet album), bien que je ne sois vraiment pas spécialiste du Portugais, permet tout de même de comprendre à quels personnages j’ai affaire ici. Mais rassurez-vous, Necro Apocalipse Bestial n’est pas exclusivement une ode aux excès mais également un album de speed thrash à tendance teutonne type Kreator début de carrière, avec un accent black principalement porté par la voix du chanteur proche de Abbath, et un son proche du Kill 'Em All des Four Horsemen. Le contexte est posé, parlons musique maintenant.

Solução Abismal ouvre le bal par une introduction typique thrash et le rythme s’accélère ensuite avec l’attaque en bonne et due forme du Mi grave, avant que la voix d’outre-tombe de Blasphemator viennent compléter le tableau. Viennent également s’ajouter quelques descentes de gammes et des solos assez classiques un brin dissonant, le tout accompagné d’une batterie assez binaire et classique à la manière d’un At The Gates. Ce titre est dans le standard du thrash (le batteur s’appelle Thrashminator, cela ne peut être un hasard…) d’inspiration teutonique avec un climat froid et noir.

L’ensemble de l’album est globalement dans la même veine, peu de surprise à l’horizon. C’est speed, assez bas du front, sans grande diversité et on navigue en terrain très bien connu. Le disque dans son ensemble ne varie pas beaucoup et même après de nombreuses écoutes, il y a peu de moments exceptionnels.
Alors il reste bien quelques moments et titres qui auront retenu mon attention : Blasfemia Total et sa demi-tonne de solos, est un des titres les plus ambitieux en terme de composition. Assalto Metálico met en avant les deux guitaristes Possessus et Speed Bastardo, à la fois par une rythmique acérée et des solos sur lesquels les deux se tirent la bourre. Sordidus est bien mal mixé pour que l’on profite de la basse, qui se fait bien discrète sur l'ensemble des compositions.

En conclusion, cet album est un album old school thrash qui fait le job. Mais il me semble assez clair que la linéarité des compositions pénalise fortement un groupe qui peut faire bien mieux que ce qui se faisait au début des années 80. Un peu plus de changements et de mélodie n’auraient certainement pas été un luxe.

Tracklist de Necro Apocalipse Bestial :

01. Solução Abismal
02. Speed Metal Tornado
03. Blasfémia Total
04. Bulldozer Infernal
05. Anti-Gótico
06. Necro Ritual
07. Hecatombe
08. Patrulha do Thrash
09. Anti-Sóbrio
10. Assalto Metálico



Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !