Artiste/Groupe:

Carach Angren

CD:

Dance And Laugh Amongst The Rotten

Date de sortie:

Juin 2017

Label:

Season Of Mist

Style:

Horror Metal

Chroniqueur:

fifi59

Note:

16/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Carach Angren nous vient des Pays-Bas où il fut fondé en 2003. Le groupe oeuvre dans le Horror Metal.
Après une démo, un EP et quatre albums, place au cinquième opus qui s'intitule Dance And Laugh Amongst The Rotten.

Le line-up de Carach Angren se compose de Seregor (chant, guitare), Ardek (claviers, orchestrations) et Namtar (batterie).
Deux invités participent à l'album, Nikos Mavridis (solo de violon sur les titres 3, 4 et 9, qui sont un apport non-négligeable) et Patrick Damiani (guitare, basse).

Avec une musique au sein de laquelle Black Metal, orchestrations et atmosphères sombres se mêlent, Carach Angren est toujours aussi efficace dans la théâtralisation de ses compositions.
Un point important avec ce style de musique, où les subtilités cohabitent avec la puissance, c'est la nécessité de proposer une production à la hauteur.
L'album a été enregistré, mixé et masterisé entre l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suède (avec notamment un mixage émanant de Peter Tägtgren) et je ne peux que constater que la mise en son est très satisfaisante.
Bref, un bon point pour commencer.

Dance And Laugh Amongst The Rotten est une musique cinématographique, la bande-son d'un film d'épouvante (à ce titre, Opening est une belle entrée en matière) où la diversité des ambiances, des vocaux (black, death, voire presque parlés, sans oublier les choeurs, très impliqués sur Charlie) sont naturellement fondamentaux.
Carach Angren diversifie les tempi, la musique est riche, parfois imprévisible, passe par des atmosphères malsaines, des cassures de rythme, propose des moments heavy, d'autres où l'agressivité est plus mise en avant... autre bon point, cette fois pour la durée de vie de l'album dans la platine CD !

La richesse orchestrale (sans chercher à en faire trop) est de mise sur l'ensemble de l'album et, si Carach Angren apprécie les ambiances torturées et plutôt posées (Charles Francis Coghlan ou Song For The Dead, assurément le morceau le plus ténébreux de l'album), on trouvera aussi des passages plus percutants dans d'autres compositions (Blood Queen).

Je citerai également l'excellent et varié titre final, sans doute le plus "direct" de l'album, Three Times Thunder Strike.
Ce dernier est une chouette pièce de Black Symphonique et renferme un final orchestral très réussi qui clôt l'album de bien belle manière.

Si je reconnais lui préfèrer ses deux prédécesseurs (Where The Corpses Sink Forever et This Is No Fairytale), Dance And Laugh Amongst The Rotten est un cru de qualité, de nouveau inspiré, qui devrait plaire aux fans.
Dans tous les cas, je vous recommande d'y jeter une oreille attentive !

Tracklist de Dance And Laugh Amongst The Rotten :

01. Opening
02. Charlie
03. Blood Queen
04. Charles Francis Coghlan
05. Song For The Dead
06. In De Naam Van De Duivel
07. Pitch Black Box
08. The Possession Process
09. Three Times Thunder Strikes