Artiste/Groupe:

Childrenn

CD:

Animale

Date de sortie:

Mars 2016

Label:

Mighty Music

Style:

Stoner/Psyché

Chroniqueur:

chetci

Note:

19/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Je ne suis pas un grand connaisseur de la scène metal danoise, mais en lisant la biographie de Childrenn, j'ai appris qu'il s'agit d'une sorte de "Superband". Du coup, je ne me faisais pas trop de soucis quant à la qualité de l'album.

Avec Animale, on a un son bien old school autant au niveau des instruments que de la voix et dans le mix. Mais cela n'empêche pas d'avoir une très bonne prod, ce qui est parfois difficile à concilier avec la volonté d'avoir un son proche de celui "d'époque". Des bons riffs, des structures simples mais efficaces tous les éléments sont là pour faire de cet album une réussite.

Dans l'ensemble, c'est un album assez psyché, avec pas mal de passages très ambiancés, des sons de synthés de temps en temps et des effets de guitare bien utilisés. Le fait que le chanteur soit également guitariste, permet d'avoir deux guitares dans le groupe et d'exploiter un maximum les possibilités, autant dans les riffs que dans les parties plus "abstraites" et ça se ressent.

 

 

En plus, c'est un album assez varié au niveau des morceaux ; chez pas mal de groupes du même style, on tourne vite en rond au niveau des mélodies, mais ici on ne s'ennuie jamais. On passe de morceaux au rythme assez soutenu (Black Unicorn) à des morceaux lents et groovy (Submission) voire même à une petite valse (Dancing On Ashes).

Le chanteur a une voix intéressante et variée qui prend dans certains passages des teintes à la Jeff Buckley, ce qui est loin d'être désagréable, même si parfois il se perd un peu trop au milieu des ambiances.

On est rapidement pris dans l'ambiance du groupe et on n'en sort pas avant la fin de l'album. On se laisse porter au milieu des mélodies, des lignes de basse et des "nappes de guitare" jusqu'au bout. La fin de l'album est à ce sujet vraiment bien réussie, puisqu'elle nous sort complètement de cette "transe" dans laquelle nous plongent les morceaux. En effet, plus on approche de la fin, plus ça devient confus et les mélodies se perdent dans un grand bruit. Une fin vraiment bien, qui colle au reste de l'album.

En bref, Childrenn a réussi à créer un univers et à nous y happer dès les premières notes. C'est fort pour un premier album et ils méritent bien leur titre de "Superband".

 

Tracklist de Animale :

01. Handcuffed
02. Black Unicorn
03. Submission
04. Animale
05. It's Time To Leave
06. Dancing On Ashes