Artiste/Groupe:

Divided Multitude

CD:

Divided Multitude

Date de sortie:

Décembre 2015

Label:

Fireball Records

Style:

Metal Progressif

Chroniqueur:

fifi59

Note:

15.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Divided Multitude est un groupe norvégien fondé en 1995 et oeuvrant dans le Metal Progressif.
Le nouvel et sixième album s'intitule tout simplement Divided Multitude.
Le line-up se compose de Sindre Antonsen (chant), Christer Harøy (guitare), Anders Vinje (batterie), Rayner Harøy (basse) et Eskild Kløften (claviers).

J'avais apprécié la prestation des Norvégiens lors du PPM Fest 2013, me souvenant d'un Metal progressif puissant et accrocheur.
Avec cet album éponyme, cette puissance est bien présente et la mise en son la souligne admirablement, Jacob Hansen (Aborted, Pretty Maids, Epica, Mercenary...) a encore fait du bon boulot, c'est lui qui est en charge du mixage et de la masterisation pour un résultat en béton armé !

Divided Multitude ne propose pas un Metal Prog complexe, ultra-technique, il ne s'embarrasse pas de longs plans pouvant s'avérer gonflants et préfère aller à l'essentiel.
Oui, la musique proposée a des aspects plutôt directs et les mélodies sont souvent catchy (avec en l'occurrence la palme à Only For You).
Ceci dit, il est naturellement évident que des éléments typiquement prog sont présents : changements de rythmes, rythmiques saccadées, passages techniques (mais pas trop donc).
Notons que tout ceci tombe toujours à propos en évitant l'écueil du rébarbatif.

Ca joue bien, il y a une rythmique imposante et de bons soli, on a des morceaux jamais ennuyeux qui dépassent les cinq minutes (à une exception près), histoire de bien développer le titre.
On n'oubliera pas les claviers, très présents et fortement variés, qui revêtent une grande importance sur l'album.
En ce qui concerne le chant, sans être original, il est à l'image de la musique, donc souvent costaud. Sindre possède un timbre assez particulier, plutôt rauque, que j'apprécie.

Cet opus met en scène un Power Prog aux tempi variés et aux rythmiques souvent lourdes, il peut se laisser aller à des explorations thrash (Immortal) ou s'orienter vers plus de douceur et de subtilité (Proud, le début de Seal Of Faith, que j'évoque ensuite).

Deux invités ont été conviés à participer à l'album.
Brian Ashland (Shadow Gallery) est invité sur Proud, morceau très agréable, qui change radicalement de tous les autres. Nous sommes en effet dans un style qui s'oriente vers un Rock Prog atmosphérique aux incursions acoustiques, avec une petite touche psychédélique.
Quant à Terje Harøy (Pyramaze), il intervient sur Demise, morceau aux antipodes du précédent puisqu'il est cette fois bien rentre-dedans.  

L'album se clôt sur un Seal Of Faith de plus de neuf minutes qui suit les traces de Proud sur un petit quart puis poursuit dans une veine assez cool et diversifiée, sur un tempo mesuré, proposant pas mal de belles idées qui me font dire qu'il aurait pu durer un peu plus longtemps sans que cela ne devienne dérangeant.

Certes, ce cru 2015 de Divided Multitude ne révolutionnera pas le genre, loin de là, mais il constitue une bonne cuvée.
Je pense que ceux qui, comme moi, apprécient des formations comme Masterplan, Pagan's Mind ou Queensrÿche, découvrir (si ce n'est déjà fait) Divided Multitude me paraît une bonne idée.
Avec une interprétation impeccable mettant en valeur du prog dénué d'esbroufe, quelques pointes d'agressivité, des mélodies travaillées, le tout embelli par une production impeccable, voici une galette très recommandable !

 

Tracklist de Divided Multitude :

01. Immortal    
02. Closure    
03. Only For You
04. Sacrificed    
05. Proud    
06. Demise    
07. Redefined    
08. How Many Tears    
09. Depth    
10. Seal Of Faith