Artiste/Groupe:

Eluveitie

CD:

Ategnatos

Date de sortie:

Avril 2019

Label:

Nuclear Blast Records

Style:

Folk Metal

Chroniqueur:

fifi59

Note:

17/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Eluveitie, combo suisse oeuvrant dans un Folk Metal mêlé de Death Mélodique, vient de sortir son huitième album, intitulé Ategnatos.
C’est au New Sound Studio que Tommy Vetterli (Coroner) l'a enregistré. Quant au mixage, c'est Jens Bogren (Amorphis, Dark Tranquillity, Katatonia), qui s'en est chargé au Fascination Street Studios.

Le line-up se compose de Chrigel Glanzmann (chant, mandolines, flûtes, cornemuse, bodhràn), Fabienne Erni (chant, harpe, mandoline), Jonas Wolf (guitare), Rafael Salzmann (guitare), Kay Brem (basse), Alain Ackermann (batterie), Matteo Sisti (flûtes, cornemuse, mandoline), Nicole Anspenger (violon) et Michalina Malisz (vielle à roue).

Eluveitie a-t-il déjà sorti des albums passables ? Jamais. Et c'est avec ce principe que je me plonge dans ce nouvel opus.
Après la sympathique parenthèse acoustique de 2017 (Evocation II - Pantheon, qui était la suite de... Evocation I - The Arcane Dominion sorti en 2009), c'est le grand retour des chants extrêmes et féminins au sein de ce Folk Metal que j'apprécie tant.
Voici un album qu'il est indispensable d'écouter plusieurs fois avant de l'appréhender totalement. La grande variété d'ambiances y est naturellement pour beaucoup. En tout cas, je vous annonce d'emblée que le retour de nos amis suisses se révèle totalement réussi !

Durant une heure et seize compositions (dont trois courts interludes), on passe par tous les états : entre les morceaux où le Death Mélodique typé "Gothenburg Death Metal" fait sensation, pour lesquels puissance des riffs et apport des instruments folk régalent les oreilles (Ategnatos, A Cry In The Wilderness, Threefold Death) et les moments bien plus "accessibles" (ce qui n'est absolument pas péjoratif), comme sur Ambiramus (quelques petites incursions en voix death mais c'est Fabienne, digne héritière de Anna Murphy, qui tire largement son épingle du jeu), Breathe (pour lequel on a parfois un sentiment "Evanescence meets Eluveitie", un long final avec choeur plutôt optique église) ou Eclipse, titre atmosphérique avec le chant féminin et le vent (il y a des éléments sonores liés à la nature sur l'album) pour clore l'album, cet opus nous place dans diverses optiques qui font mouche à chaque fois, avec des morceaux dynamiques, dont certains sont particulièrement rentre-dedans, en particulier Mine Is The Fury ou Worship (sur lequel Randy Blythe de Lamb Of God intervient) et sa batterie supersonique.

Bien entendu, les instruments folkloriques sont omniprésents et donnent une consistance considérable aux compositions, en proposant régulièrement des aspects enjoués (Black Water Down) ou plus sombres (The Slumber).
Si sur cet album tout est abouti, citons spécifiquement les prestations individuelles des chants au sein des morceaux (Chrigel est impérial tout au long de l'album et que dire de Fabienne, qui alterne à merveille puissance et douceur), mais également la dualité vocale inhérente aux deux protagonistes (le refrain de Deathwalker, The Raven Hill, Rebirth et son très bon solo), quand ce n'est pas une dualité douceur du chant féminin - harpe / violence des riffs et des growls (Threefold Death).

Rien n'est dispensable sur Ategnatos, les morceaux sont prenants et laissent une impression très positive car tout est fait pour chouchouter nos oreilles : riffs efficaces, rythmique imposante, instruments divers et variés, chants remarquables et, pour couronner le tout, une production impeccable, histoire de nous offrir un son aux petits oignons, puissant et harmonieusement mixé.

Bref, ce millésime 2019 d'Eluveitie est un grand cru et s'avère incontournable pour les fans de la formation et pour tous ceux qui apprécient le style.

 

Tracklist de Ategnatos :

01. Ategnatos
02. Ancus
03. Deathwalker
04. Black Water Down  
05. A Cry In The Wilderness   
06. The Raven Hill
07. The Silvern Glow
08. Ambiramus
09. Mine Is The Fury
10. The Slumber
11. Worship
12. Trinoxtion
13. Threefold Death  
14. Breathe
15. Rebirth
16. Eclipse

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !