Artiste/Groupe:

Fallen Lillies

EP:

Out There

Date de sortie:

Avril 2018

Label:

Autoproduction

Style:

Rock N Roll survitaminé / Garage Rock

Chroniqueur:

fabulous

Note:

15/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Je vous amène dans ma région, la Franche-Comté, pour découvrir les Fallen Lillies. Groupe 100% féminin composé de Hélène au chant et à la guitare, Laura à la seconde guitare, Ludivine à la basse et Marine à la batterie. Les Franc-Comtoises de Montbéliard forment les Fallen Lillies en 2013, et un an après leur premier EP intitulé Within Wolfes’ Den voit le jour et pose les bases d’un savant mélange de rock’n roll vitaminé et de garage rock. C’est en 2018 que sortira le deuxième EP qui nous intéresse ici, Out There. Tout d’abord, évidemment, le son a énormément progressé par rapport au premier EP, on peut même dire que le son est excellent ici.
C’est la voix d’Hélène qu’on découvre en premier au démarrage de Cold Rain, une jolie voix claire, qui deviendra plus rocailleuse et éraillée pour les passages plus énervés. Une bonne frontwoman dont le timbre de voix correspond au style musical du groupe et dans la lignée des influences revendiquées. Parlons-en des influences, on retiendra surtout Crucified Barbara, pour la formation 100% féminine mais surtout pour le style rock garage, voir hard rock qui est assez proche de ce que proposent les Fallen Lillies. On le voit d’ailleurs dès Cold Rain, morceau énergique et mélodique à la fois. On a apprécié tout particulièrement les guitares sur ce titre, se sont elles qui dictent le rythme, une bonne entrée en matière qui donne envie d’ouvrir les fenêtres, monter le son à fond et rouler comme si le monde nous appartenait. C’est frais, dynamique, ça fait du bien !


Et que dire de M.I.A qui lui emboîte le pas, véritable hit en puissance, on gagne ici un cran en rapidité et le refrain scandé par Hélène nous donne envie de hurler avec elle. La guitare est tout aussi efficace mais là, on apprécie aussi la frappe de Marine, la caisse claire ne chôme pas. Les cassures dans le rythme sont bien placées, un titre taillé pour le live.
Truth Be Told démarre tambour battant, pied au plancher pour le titre le plus rapide et aussi le plus court de cet EP, limite punk rock ; on apprécie ici les backing vocals et l’énergie déployée. Mais aussi l’astucieux jeu de guitare parfois en retrait et à peine audible, puis mis en avant, notamment avec ce riff accrocheur vers la fin du morceau. Un titre un peu à part qui élargit un peu la palette du groupe pour notre plaisir.
Déjà le dernier titre avec Wake Up Call et là, on est carrément dans le garage rock qui tâche, brut de décoffrage, un son gras, des guitares à la limite de la saturation, une très bonne conclusion pour cet EP. Comme si le groupe voulait enfoncer le clou et nous montrer que ces jeunes filles ne sont pas là pour faire de la figuration mais bel et bien pour faire ce qu’elles veulent et surtout le faire avec passion, talent, mais avant tout que ce soit du putain de bon rock metal nerveux et sans concession.
Fallen Lillies, retenez ce nom et si vous voulez écouter un groupe nouveau qui fait du bon rock frais, énervé, et qui donne la pêche pour la journée, vous avez frappé à la bonne porte.
Après avoir ouvert avec brio La Guerre Du Son 2019 et participé au Hellfest entre autres festivals auxquels le groupe a participé cet été, il se murmure que le groupe préparerait un album pour une sortie éventuelle pour l’été 2020, on a hâte d’y être. En attendant cet EP peut tourner en boucle, on ne se lasse pas de ce genre de musique.

Tracklist de Out There :

01.Cold Rain
02.M.I.A
03.Truth Be Told
04.Wake Up Call

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !