Artiste/Groupe:

Invocation Spells

CD:

The Flame Of Hate

Date de sortie:

Juillet 2017

Label:

Hells Headbangers Records

Style:

Black/Thrash

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

13.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Lors de ma chro de leur précédent album, j'étais resté sur l'impression d'un petit groupe sympatoche et sans grande prétention, livrant un black thrash simple d'abord et sans prise de tête mais noyé dans la masse des sorties du même style.
Je dois dire que The Flame Of Hate m'a fait un peu revoir mon jugement.

Le son dont ils se sont dotés y est déjà pour beaucoup : plus agressif, plus grésillant, ce qui donne l'image d'un groupe plus teigneux, plus hargneux. C'est ce qu'il faut pour une formation black thrash, habituellement.
Les compos sont aussi plus inspirées et plus efficaces, peut-être un peu moins génériques également.
On sent plus l'énergie punk qui les anime, même sur un d-beat paresseux comme celui du morceau titre. Ceci tient aussi au fait que le vocaliste s'époumone comme s'il allait crever à la fin du disque, c'est criant (haha) de sincérité et de conviction.
Pour ceux qui veulent des compos un peu plus chiadées et construites, il y a les presque six minutes de Ride The Fire, avec ce petit pont mid tempo sympathique et qui se termine par une outro ambient assez étonnante étant donné le caractère épuré du reste.
A aucun moment cet album ne perd en intensité, c'est un autre de ses atouts. Il y a une certaine forme de bestialité qui règne ici qui évoque les combos proto black thrash brésiliens des années 80.

Moi qui ne suis pas toujours très bon public pour les groupes de black thrash, j'ai trouvé cette sortie à mon goût. La pugnacité dont ce petit combo chilien a su faire preuve a semble-t-il été payant.

 

Tracklist de The Flame Of Hate :

01. Darkness Prevails
02. The Flame Of Hate
03. Nocturnal Silence
04. Messiah
05. Ride The Fire
06. Evil Mountains
07. The Invocation
08. Renegades Of The Light