Artiste/Groupe:

Leah

CD:

The Quest

Date de sortie:

Octobre 2018

Label:

Inner Wound Recordings

Style:

Metal Celtique

Chroniqueur:

Florentc

Note:

10/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Dans la famille « je veux un groupe avec une femme au chant » je demande Leah. Alors en regardant la biographie, The Quest est le quatrième opus de la formation. Dans les trois premiers, la chanteuse (et compositrice, Leah étant le nom de la demoiselle) s’affichait en gros sur la pochette. Pour The Quest, nous avons droit à quelque chose de typiquement « celtic fantasy metal » avec un château, un cygne, de la verdure, des montagnes. Très joli et on sait de suite à quoi s’attendre. Ne connaissant absolument pas cette formation canadienne, j’avoue avoir été séduit par le nom des invités. Jugez plutôt : Troy Donockley (Nightwish), Timo Somers (Delain), Chen Balbus (Orphaned Land), Barend Courbois (Blind Guardian) and Sander Zoer (ex Delain), le tout mixé par le fameux Jacob Hansen (Volbeat, Amaranthe, Evergrey).

Je rêve dès lors d’une bonne dose d’épique, et lorsque je vois que l’album débute avec la chanson titre de plus de dix minutes, je me dis que c’est bon signe. Intro très Blackmore’s Night, suivie de mélodies légèrement orientales, c’est doux et sucré. Le problème, c’est qu’arrivé à la moitié du morceau rien n’a décollé, c’est long ! La partie metal arrive enfin avec un solo de guitare comme un cheveu sur la soupe pour finir sur la même (et interminable) mélodie. Grosse déception que ce titre d’ouverture ! Espérons que le niveau s’élève par la suite… La single Edge Of Your Sword est plutôt sympathique mais pas renversant non plus. Les instruments additionnels apportent cette touche d’exotisme, mais l’ensemble est finalement bien trop conventionnel.

On se rend vite compte qu’on a affaire à de la pop metal (pas trop metal, hein) avec des arrangements derrière. Un bonbon sucré très légèrement acidulé par moment. Ce n’est pas un mal en soit, mais l’écriture manque de relief, et les refrains sont vraiment bateau. Heir, avec sa flûte celtique, aurait pu être réussi mais ne brille pas par son originalité, même chose pour Ruins Of Illusion ou Oblivion (Between Two Worlds). Ça s’écoute, mais on n’en retient pas grand-chose à la fin de l’écoute. On a déjà entendu ça mille fois par le passé.

Au final, ce Leah est une petite déception. Non pas que j’en attendais grand-chose, mais la liste des invités pouvait laisser croire à un projet ambitieux. Malheureusement, rien de très palpitant à l’horizon, une production trop lisse et des guitares bien trop en retrait gâchent la fête. Malgré tout, si vous aimez les ambiances féeriques, vous pourrez y trouver votre compte.

 

Tracklist de The Quest :

01. The Quest
02. Edge Of Your Sword
03. Lion Arises
04. Heir
05. Ruins Of Illusion
06. Labyrinth
07. Abyss
08. Oblivion (Between Two Worlds)
09. Ghost Upon A Throne
10. The Water Is Wide

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !