Artiste/Groupe:

Manticora

CD:

8 Deadly Sins

Date de sortie:

2004

Label:

Style:

Power Metal

Chroniqueur:

Blaster Of Muppets

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Après trois albums de power metal ultra speed, teinté de thrash et quelques touches progressives, particulièrement denses et pas toujours simples à digérer dans leur intégralité, les Danois de Manticora ont sorti en 2004 leur quatrième opus, celui que je considère comme le plus abouti de leur discographie : l'excellent 8 Deadly Sins. Déjà, reconnaissons-le, Hyperion, l'effort précédent, tutoyait l'excellence. Il s'agissait d'un concept album ambitieux (basé sur le roman de science fiction du même nom, écrit par Dan Simmons) et riche en morceaux de bravoure... le seul petit bémol que j'aurais à son encontre (au-delà du chant toujours aussi "spécial" du leader Lars Larsen, on y reviendra), est celui que j'ai souvent avec Manticora, à savoir, un petit manque de variété sur la longueur et une durée qui le rend un peu compliqué à appréhender : soixante-neuf minutes de poutrage à fond les ballons sur un tempo effréné avec une double grosse caisse qui ne s'arrête que très rarement... il faut être en forme. L'écriture, le niveau technique, l'atmosphère, la qualité de la production et des mélodies étaient cependant assez remarquables. Avec 8 Deadly Sins, concept album narrant l'histoire d'un homme sur le point de mourir et se remémorant les pêchés qu'il a commis durant son existence, Manticora franchit cependant un nouveau palier et arrive, à mon sens, à faire encore plus fort.  

En effet, tout en conservant une hargne implacable qui tend à rapprocher ce groupe (catalogué dans un registre plutôt power metal) de certains combos de thrash, ce quatrième album offre davantage de mélodies marquantes et de refrains qui transforment ses chansons en véritables hymnes. De plus, on note davantage de variété (on distingue mieux chaque piste de ses voisines) et une tracklist plus raisonnable : dix pistes dont une intro et une outro, huit véritables chansons donc... pour un programme qui n'excèdera pas les cinquante-cinq minutes.
Avec Manticora, on le sait depuis trois albums, l'art du riff est particulièrement travaillé. Cette fois encore, point de déception à ce niveau, bien au contraire, c'est le festival du riff qui tue. Cela apparaît clairement dès la première chanson, King Of The Absurd, qui propose un démarrage très progressif avec différents changements de tempo (et même un court solo de clavier) pendant plus de deux minutes avant que le chanteur ne fasse son entrée. Une fois n'est pas coutume, pour une chanson d'ouverture, cette compo ne fait pas dans le speed décoiffant, bien que d'allure enlevée et conquérante (quand même, c'est Manticora, on n'est pas là pour se traîner), et martelle donc un tempo plus proche du mid que d'une déferlante à 190 BPM comme le combo les affectionne très régulièrement. 
La suite est encore meilleure. Avec Playing God, Melancholic ou Creator Of Failure, le groupe remet le speed metal au centre des préoccupations et nous sort des riffs géniaux (à mi-chemin entre ceux d'Iced Earth et Kreator) et des ambiances sombres bien travaillés (un des thèmes de Creator Of Failure me fait toujours penser à du King Diamond) grâce à des claviers et des chœurs plus présents qu'avant... Et, alors qu'on pense que Manticora vient de nous décocher ses plus belles flèches, arrive une chanson géniale, l'une des plus mémorables du disque : It Feels Like The End. Petit ralentissement de tempo, le combo calme (un peu) ses ardeurs et nous sort des mélodies d'une qualité surprenante... notamment sur le méga-refrain épique qui rappelle les grandes heures de Blind Guardian. Waouh ! C'est un hymne, tout simplement. Et je dirai la même chose de l'excellente Help Me Like No One Can. Sauf que cette dernière est carrément plus speed. Sur le refrain, en tout cas, difficile de ne pas penser au célèbre "Gardien Aveugle". Juste avant cette petite tuerie, notons la présence de deux titres plus posés et mélodiques (Enigma, l'un des moins furieux de la galette, et Fall From Grace, le moins furieux puisqu'il s'agit d'une ballade) pas inintéressants mais qui m'ont toujours moins marqué que les autres compos proposées sur ce disque. Bien que je les affectionne moins, je trouve tout de même à ces deux morceaux des qualités ainsi qu'une fonction non négligeable : ils contribuent à la diversité de cet opus et permettent à l'auditeur de respirer.

Alors oui, certains (dont votre serviteur) continueront de trouver le chant de Lars Larsen un peu limité. J'en ai déjà parlé ailleurs, ça ne change pas ici, ce vocaliste n'est pas le meilleur de sa catégorie. Il n'a pas la plus belle ni la plus puissante voix du power metal et les lignes de chant sur les couplets ne sont pas toujours hyper évidentes. Je me suis toujours dit qu'avec un excellent chanteur et des compos un peu moins semblables entre elles (et un peu plus concises, parfois), ce groupe aurait pu aller très loin... En attendant, même si le chant spécial de Mr. Larsen peut toujours s'apparenter à un bémol, il n'en va pas de même pour les autres reproches que l'on a habituellement à faire au groupe. Car cette fois, l'album est plus équilibré et digeste. Et les compos sont d'une telle qualité, avec des riffs si excellents (les solos de Kristian Larsen sont également remarquables) et certains refrains si bien gaulés, qu'elles compensent largement le chant perfectible du frontman. Si vous aimez des groupes comme Iced Earth ou Blind Guardian, et n'avez pas eu l'occasion ou l'envie de vous pencher sur le cas Manticora, je vous conseille d'essayer (ou réessayer) 8 Deadly Sins qui, bien que les Danois aient sorti d'autres galettes dignes d'intérêt, reste aujourd'hui encore, d'après moi, leur plus belle œuvre. 

Tracklist de 8 Deadly Sins :

01. If Present (intro)
02. 1934. King Of The Absurd
03. 1944. Playing God
04. 1946. Melancholic
05. 1963. Creator Of Failure
06. 1964. It Feels Like The End
07. 1969. Enigma
08. 1981. Fall From Grace
09. 2004. Help Me Like No One Can
10. Present If Then (outro)

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !