Artiste/Groupe:

Morbosidad

CD:

Corona De Epidemia

Date de sortie:

Mars 2018

Label:

Nuclear War Now! Productions

Style:

Black Bestial

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

12.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Vingt-cinq piges que le groupe de Tomas Stench sévit au sein de la sphère bestiale, ce n'est pas rien. Et rien de tel qu'un nouvel album pour fêter cela dignement.

Pour mémoire, le groupe nous avait quand même un peu laissés sur notre faim avec un EP en 2014 (Tortura) loin d'être exceptionnel et un full length datant de 2013, vraiment très en-dessous de ses prédécesseurs. On parle quand même du combo qui nous a pondu des perles de bestialité comme Cojete A Dios Por El Culo et Profana La Cruz Del Nazareno, à côté de très bons splits avec des pointures comme Sadomator, Witchrist, Pseudogod et Nominon.

Corona De Epidemia ne ranime malheureusement que très timidement la flamme déjà partiellement éteinte.

On est d'entrée de jeu surpris par l'intro qui, après quelques dizaines de secondes d'ambient préparatoire, démarre sur un mid tempo au gros son, dans un style pas très bestial. Ça ne commence pas très fort. S'ensuite heureusement assez rapidement du gros blast bourrin et Stench pousse sa gueulante caractéristique et on reconnaît enfin le maître Morbo.
Mais plus on avance sur cet album, plus on sent le manque de hargne et d'inspiration chez eux ; et cette production ultra puissante et à laquelle il manque cette rugosité qui a fait leur renommée d'antan ne leur va décidément pas du tout.

Certes, on n'est plus sur des riffs plats comme des crêpes de Muerte De Cristo En Golgota, il y a quand même minimum d'énergie dans ces morceaux.
Mais la linéarité s'installe un peu trop vite, à mon goût. Passées les deux, trois premières écoutes, l'envie d'y revenir se fait de moins en moins sentir.

Pour une sortie standard d'un groupe quelconque, ce serait relativement satisfaisant ; mais pas venant d'un cador comme Morbosidad. Ce dernier jet est donc à l'image de la couverture (Thorncross, une fois de plus) : sympathique mais très conventionnel et un peu trop lissé. M'est avis que Morbo devrait se remettre sur pied avec un format court, en lâchant peu de compos mais plus inspirées et sauvages. Et ça commence à devenir impératif, là. A bon entendeur...

 

Tracklist de Corona De Epidemia :

01. Muerte Suicidio
02. Corona De Epidemia
03. Cordero De Cristo
04. Eucaristía
05. Transtorno Mental
06. Condena Y Castigo
07. Difunto
08. Maldición
09. Sepulcro De Cristo
10. Crudeza
11. D.E.P.