Artiste/Groupe:

Necroblood

CD:

Collapse Of The Human Race

Date de sortie:

Mars 2017

Label:

Amor Fati Productions / Iron Bonehead Product

Style:

Blackened Death Bestial

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

15.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Après l'avoir découvert sur l'excellent split Jesus Fucking Wept Vol.1, j'étais curieux d'entendre ce que ce groupe français donnerait sur un album complet. Collapse Of The Human Race est leur premier longue durée pour un groupe qui a déjà une dizaine d'années d'existence (auparavant sous le nom d'Evynkar, contraction d'Evil Incarnate).

Autant en black orthodoxe, raw et DSBM, les candidats français sont légion depuis un bout de temps ; autant en bestial, il n'y a pas vraiment de nom qui me vienne à l'esprit. Quand on voit le nombre de projets qui gravitent autour de Necroblood, qui ont l'air d'être du même acabit pour certains, on dirait qu'il y a quand même de quoi faire.

Mais penchons-nous donc plutôt sur cet album, magnifiquement illustré (par qui ?).
Necroblood joue un death blackisant hautement bestial, ce qui leur avait valu de participer au split précité. Et pour défourailler, ça défouraille, et sec. L'album est doté d'un gros son, qui met tout bien en valeur. A commencer par la partie vocale, qui comporte un growl gras et profond avec un coffre impressionnant, secondé par un chant moins grave et surtout moins puissant, mais qui a le mérite d'introduire un peu de variété.
Les plans de gratte visent la simplicité et l'efficacité maximale, et c'est très réussi de ce côté-là. Pareil pour la section rythmique, qui envoie autant au tapis dans les blasts que dans les tempos moins rapides.

Une des forces de ce combo, hormis les éléments cités ci-dessus, c'est son côté très identitaire, avec ce gros death metal bien lourd et parfois martial entrecoupé d'accélérations bien bestiales. Le groupe sait bien doser les deux et évite toute forme de linéarité dans son propos. Pour apprécier le contraste, il suffit de comparer Baptised By Devil's Cum à The Omen, construits sur des dynamiques complètement différentes.

Difficile de faire un premier album beaucoup plus convaincant que celui-ci, même pour un groupe qui rôde depuis longtemps dans l'underground et qui s'est déjà fait un nom parmi ses pairs. Une belle boucherie en perspective sur scène.

 

Tracklist de Collapse Of The Human Race :

01. Intro
02. Through Limitless Abysses
03. Evil Against Evil
04. Sons Of Genocide
05. Glorification Through Destruction
06. Essential Collaspe
07. Baptised By Devil's Cum
08. Sadistik Hunt
09. Operation Gomorrah
10. The Omen