Artiste/Groupe:

Omnizide

CD:

NekroRegime

Date de sortie:

Décembre 2016

Label:

Carnal Records

Style:

Dead Black Metal

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

14/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

J'avais déjà dit beaucoup de bien de ce groupe avec son premier album, sorti il y a trois ans.
Le line-up est demeuré le même, toujours constitué autour des deux membres fondateurs, AE et Nox, respectivement dans Avsky et Craft. Le groupe est également resté fidèle au label Carnal Records et aux couvertures pas très colorées. Raccord aussi avec l'esthétique de celles des groupes précités.

D'un point de vue musical, Omnizide s'est franchement blackisé depuis le précédent album et la part black prend désormais le dessus sur le death. On se retrouve avec un style qui se rapproche de plus en plus du black mid tempo pratiqué par les formations associées.
Quelque part, c'est un peu dommage parce qu'Omnizide se distinguait justement de Craft et Avsky avec sa forte touche death. D'un autre côté, leur capacité à pondre une musique sombre, rampante et sale avec des riffs qui rentrent dans la tête semble intacte.

L'album est par ailleurs très bien construit, avec une intro en rythmique martiale sur fond de coups de tocsins et de samples, avec un rappel en fin de disque sur le long et lancinant Devil In Me. Les dynamiques sont assez variées sur l'ensemble du disque, le groupe ne donnant que rarement dans le blast en continu. Il y a pas mal de passages qui m'ont fait penser aux plus récentes réalisations de Gehenna, groupe qui a aussi des relents death metal dans sa musique.

Malgré son approche différente du mélange black/death Omnizide garde encore une part de son identité en comparaison des deux groupes qui semblent l'inspirer de plus en plus. Là encore, pas un chef-d'oeuvre mais un disque très ambiancé et qui témoigne d'un savoir-faire indéniable.

 

Tracklist de NekroRegime :

01. Himmelstrasse (330ft)
02. The Return Of The Loving Dead
03. Walls Of Flesh
04. Doomsday Revelations
05. Deathwomb
06. NekroRegime
07. Nekromantik
08. Shockwaves
09. Devil In Me