Artiste/Groupe:

Onirik Illusion

CD:

The 13th Hour

Date de sortie:

Mai 2017

Label:

Autoproduction

Style:

Gothic Metal

Chroniqueur:

fifi59

Note:

16/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Onirik Illusion est un groupe de Metal Gothique originaire de Paris et formé en 2006.
Après une démo éponyme parue en 2008, voici le premier album intitulé The 13th Hour.
Le line-up se compose de Virginie (chant, growls), Laëtitia (vocaux extrême, violon, accordéon), Gary (basse), Stéphanie (guitare), Jérôme (batterie) et Yves (claviers).

L'album a été enregistré (sauf la batterie, au Manoir Studio), produit, mixé et masterisé par Andrew G. au Hybreed Studio (Arkhaun Infaustus, Merrimack, The Arrs, Monolithe). Pas de souci pour le son, il est de qualité et s'avère puissant et équilibré.

Après Prelude, typiquement dans une veine gothique (cloche d'église, pluie, voix parlée, mélancolie ambiante), Without Wings installe le style du groupe, variant les tempi, les vocaux et propose des mélodies accrocheuses. C'est le début d'un voyage agréable, qui s'appréhende au fil des écoutes et dévoile les multiples atouts du groupe.

Ainsi, nous avons des vocaux clairs diversifiés et justes (dans une veine lyrique, "normaux", chuchotés ou parlés), d'intéressantes harmonies vocales (My Autism, Agoraphobia), des vocaux extrêmes (minoritaires, mais cependant très présents sur Psychotic Vampire, Druidess et Triskaidekaphobia), des tempi diversifiés (qui jouent un rôle sur les atmosphères, plus ou moins sombres), une approche heavy, d'agréables mélodies (on accroche rapidement sur pas mal de passages, comme au coeur de Without Kings ou My Autism) et, outre le piano, un apport non-négligeable du violon dans les ambiances au sein des titres.

Parfois, la mélancolie ambiante peut atteindre son paroxysme (le début de Bathory avec piano et violon ou de Ghost Soulmate, avec ses vocaux désespérés et le piano).

J'apprécie également lorsque le chant clair oeuvre de concert avec les growls (London 1887 et ses choeurs d'église au début et à la fin, le doomesque Druidess où une petite touche d'accordéon s'invite... original et plaisant).

Une rapide découverte avec des extraits et une écoute intégrale inaugurale ont été insuffisantes pour se faire une idée claire sur l'album.
C'est donc au gré des écoutes ultérieures que j'ai pu apprécier le travail de cette très prometteuse formation sur The 13th Hour.
On ressent les influences de groupes comme The Sins Of Thy Beloved ou Theatre Of Tragedy (première époque) et pour votre serviteur, c'est un plaisir de se replonger dans cette époque.
Mais si Onirik Illusion revendique ces influences, il n'en demeure pas moins que le groupe a sa propre personnalité et que celle-ci m'a convaincu !

Au final, The 13th Hour est un album mature et abouti que je vous encourage à découvrir !

 

Tracklist de The 13th Hour :

01. Prelude
02. Without Wings
03. My Autism
04. Agoraphobia
05. Sad World
06. Lost Souls
07. Psychotic Vampire
08. Bathory
09. No comment
10. London 1887
11. Ghost Soulmate
12. Druidess
13. Triskaidekaphobia