Oraculum

Artiste/Groupe

Oraculum

CD

Sorcery Of The Damned

Date de sortie

Octobre 2014

Label

Invictus Productions

Style

Death Metal

Chroniqueur

Azagtoth

Note Azagtoth

13/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

C H R O N I Q U E

Second EP (qui reprend les deux titres du premier) d’un trio chilien –eh oui, encore le Chili- assez mystérieux, Sorcery Of The Damned bénéficie du soutien d’Invictus, label irlandais que les fans de NSOOSDM (New School Of Old School Death Metal) connaissent bien.

Sous ses allures de produit classique et banal se cache un mini bien nerveux. C’est bien entendu du death metal caverneux et sombre à l’ancienne (mais nouvelle école hein, s’entend) ; mais très bien produit avec un son qui décoiffe, notamment les grattes qui sont très agressives et mises en avant, et des compos longues et variées en terme de rythmique.
Du reste, on ne cherchera pas d’originalité sur cette galette, juste un peu de sensations fortes et une bonne dose de violence pour exutoire.
Côté violence, on est gâté, c’est copieux. L’intensité est assez bien gérée, entre les passages rapides et plus lents, voire doomy ; on citera par exemple l’enchaînement entre le court instrumental Passage I (amené à devenir un interlude récurrent sur leurs sorties ? Possible) lent et au riffing appuyé dont la lourdeur rappelle un Bolt Thrower et le dernier Endarkenment qui relance la machine sur un tempo plus véloce, avec ce changement de dynamique qui réveille instantanément. C’est d’ailleurs le meilleur morceau de l’album, avec des riffs simples mais efficaces, des colorations doom tout à fait adaptées et un final agonisant très bien exécuté.

Encore un nouvel espoir de la scène NSOOSDM, venant d’un pays qui nous envoie régulièrement des formations de qualité, c’est indéniable.
Une sortie stéréotypée certes, mais un très bon moment quand même.


Tracklist de Sorcery Of The Damned :

01. The Vessel Of Orichalcum
02. Primeval Flame
03. Passage I
04. Endarkenment

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !