Artiste/Groupe:

Ordeathral

CD:

A Cell Made Of Chalk, Coal And Blood

Date de sortie:

Décembre 2016

Label:

Autoproduction

Style:

Black Metal Symphonique

Chroniqueur:

fifi59

Note:

16/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Ordeathral est un groupe de Black Metal Symphonique originaire de la région Centre-Val de Loire et formé en 2013.
Son line-up est composé de Nicolas (chant, basse), Teddy (guitare), Salomon (guitare) et Benjamin (batterie), tous issus du précédent projet qui s'intitulait Darkness Embrace.
A Cell Made Of Chalk, Coal And Blood est son premier album, il a été enregistré au Conatus Studio (Stortregn, Burning Flesh...) et mixé par Vladimir Cochet.

En matière de Black Sympho, la France a des arguments, Malevolentia détenant sans doute la palme du groupe le plus impressionnant en la matière.

Car lorsqu'on parle de Black Sympho, il ne peut être question de claviers au rabais et de mélodies creuses, banales. Il y a nécessité de proposer des orchestrations qui valent le détour, pas trop simplistes et plutôt récurrentes. Ce que Ordeathral nous offre justement...
Inspiré par la littérature fantastique et horrifique, les mythes anciens, les contes de fées et les figures historiques, l'album s'oriente naturellement vers des atmosphères ténébreuses, désenchantées que les orchestrations réussies embellissent, sans trop en faire... le juste équilibre est trouvé.

L'intro A Cold And White Feeling, qui met en scène le violon et le piano dans une atmosphère mélancolique, précède une compo en français, L'Archimède De La Terreur, qui nous propose chant écorché très impliqué, puissance des rythmiques et variété de tempi. Masquemort quant à lui intègre un doux chant féminin (Mailys Pascault), la compo se fait plus théâtrale, en particulier grâce aux vocaux habités de Nicolas.
Mountain part sur un tempo bien plus mesuré, même si les accélérations sont également de la partie, ce qui influe sur l'ambiance qui se noircit un peu plus.
Once Upon A Time diversifie plus les ambiances et apprécie les dualités piano/violon et chant féminin/masculin au gré d'un très bon (et trop court) passage tandis que A Strange Smile In Nothingness, avec cordes et piano, nous offre un chouette instrumental.
Retour avec un Black mélodique, gorgé d'agréables orchestrations pour The Outsider avant que The Voice Of November, qui intègre nombre de tempi, ne vienne en remettre une couche sur l'aspect ténébreux, violon et piano, ainsi que Mailys, apportant cette touche mélancolique qui sied si bien à Ordeathral.
Le final, Art Of Chaos, égrène les diverses facettes d'Ordeathral et a le temps de le faire puisque la compo s'étale sur plus de douze minutes, qui ne souffrent d'aucune longueur, entre puissance, subtilité, passage avec narration en français/piano, le groupe parvenant à diversifier suffisamment les ambiances pour relancer perpétuellement l'intérêt.

Un premier album réussi donc, avec des ambiances dégageant un subtil dosage orchestrations/section metal, des vocaux impliqués et une production aux petits oignons... A Cell Made Of Chalk, Coal And Blood est une bien belle carte de visite pour ce groupe très prometteur qu'est Ordeathral.

 

Tracklist de A Cell Made Of Chalk, Coal And Blood :

01. A Cold And White Feeling
02. L'Archimède De La Terreur
03. Masquemort
04. Mountain
05. Once Upon A Time
06. A Strange Smile In Nothingness
07. The Outsider
08. The Voice Of November
09. Art Of Chaos