Artiste/Groupe:

Perdition Temple

EP:

Sovereign Of The Desolate

Date de sortie:

Décembre 2014

Label:

Hells Headbangers Records

Style:

Black Metal bestialisant

Chroniqueur:

Azagtoth

Note:

14/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Ça commence à faire un moment qu’on attend ce satané deuxième album de Perdition Temple. En bon prince qu’il est, Gene Palubicki nous offre pour la fin d’année un petit EP pour patienter jusqu’à fin janvier.
Deux titres exclusifs qui ne figureront pas sur l’album.

Pour rappel, le line-up actuel de Perdition Temple comprend notamment, hormis Palubicki, Bill Taylor (Immolation, ex-Angelcorpse, ex-Acheron) et Impurath (Black Witchery).

C’est avec un bien malin plaisir qu’on retrouve Perdition Temple qu’on connaissait sur Edict Of The Antichrist Elect, avec ce riffing ultra evil hérité d’Angelcorpse ponctué des solos délectables de Gene Palubicki.
Le son est bien caverneux et on sent que le groupe n’a pas changé son fusil d’épaule. Impurath a un peu plus de coffre que Palubicki au micro, et son chant haineux est parfaitement adapté au black metal démoniaque de Perdition Temple.
La reprise de Blasphemy est moins chaotique que l’originale, évidemment ; mais là encore, c’est très bien assorti à l’autre morceau.

Une très bonne mise en bouche avant l’album. Rendez-vous à la fin du mois pour la suite !


Tracklist de Sovereign Of The Desolate :

01. Sovereign Of The Desolate
02. Weltering The Blood (Blasphemy cover)