Pyre

Artiste/Groupe

Pyre

CD

Human Hecatomb

Date de sortie

Octobre 2014

Label

Chaos Records

Style

Swedeath

Chroniqueur

Azagtoth

Note Azagtoth

13/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

C H R O N I Q U E

Quatuor russe fondé en 2011, Pyre a commencé assez fort avec un premier mini édité chez Blood Harvest (ce qui n’est pas le cas pour tout le monde) assez furieux.
Un split avec Entrapment plus tard, voici leur premier album longue durée sorti chez Chaos Records.

Musicalement, Pyre répond au cahier des charges de l’appellation d’origine protégée Swedeath : un son de gratte caractéristique, des rythmiques d-beat très présentes, une voix écorchée avec une tonne d’effets de reverb et écho.
Comme le manque d’originalité n’est en principe pas rédhibitoire, dès lors qu’un groupe sait s’armer de compos suffisamment convaincantes avec un riffing irréprochable, de la tension en continue et une capacité à varier son propos, on pardonne assez facilement à Pyre de se cantonner à reproduire ce qui a déjà été entendu un certain nombre de fois.
En effet, on sent de la conviction dans leur musique, ils ont su trouver un juste équilibre entre crasse tenace et clarté nécessaire dans le son, premier bon point. Les riffs sont très accrocheurs, on headbangue sans se forcer sur des compos de la trempe de Cursed Bloodline et son superbe riff central. Enfin, ils savent à peu près tout faire dans le style : riffs tronçonneuse, solos ingénieux et passages mélodiques aériens, variations rythmiques intéressantes et fort bien enchaînées.

Franchement, pas grand-chose à redire sur la forme, c’est propre et parfaitement maîtrisé.
Pyre n’a en plus pas vocation à sortir du carcan swedeath, car je ne sais pas si l’inspiration suivra. Non, qu’ils se contentent de faire ce qu’ils savent faire et tout le monde sera satisfait.
Ceux qui cherchent fraîcheur et nouveauté n’iront qu’à aller voir ailleurs (j’ai quelques pistes pour ça, à voir dans les prochaines chroniques).

Pour ceux qui doutaient que le death suédois de qualité ne dépassait pas les frontières du pays dont il est issu, voici un cinglant démenti.


Tracklist de Human Hecatomb :

01. Merciless Disease
02. Far Beyond The Unknown
03. Last Nail In Your Coffin
04. Possessed
05. Flesh To Poles
06. Under The Death Reign
07. We Came To Spill Thy Blood
08. Cursed Bloodline
09. Disturbia

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !