Queensrÿche

Artiste/Groupe

Queensrÿche

CD

Operation : Mindcrime

Date de sortie

1988

Style

Heavy Metal Progressif

Chroniqueur

Blaster of Muppets

Site Officiel Artiste

Myspace Artiste

C H R O N I Q U E

Attention mesdames et messieurs, le voici, le plus beau, le plus grand, le plus fort, l'incroyable Operation : Mindcrime ! Cet album, en plus d'être le chef-d'œuvre incontestable de Queensrÿche, est LA référence du concept album de heavy metal à laquelle sont forcément comparés tous les essais du genre depuis 1988. C'est simple, vous pouvez jouer à ce petit jeu avec vos amis (s'ils ont un minimum de culture metal), vous dites les mots suivants : "metal" et "concept album", et vous leur demandez à quoi ils pensent. S'ils ne répondent pas Operation : Mindcrime, il est toujours temps de changer d'amis.

L'ascension de Queensrÿche dans les années 80 fut assez fulgurante, l'ambition affichée par le groupe et les progrès accomplis d'album en album ne passèrent pas inaperçus, et c'est avec cette quatrième production que les Américains accédèrent à une renommée mondiale largement méritée. L'album fut même certifié disque d'or, puis disque de platine aux USA. C'est le moment de placer une phrase de ce cher Indiana Jones: "Fortune et gloire petit... Fortune et gloire". 

Il n'y a pas à chercher longtemps pour comprendre les raisons d'un tel succès. Une seule écoute suffit. Operation: Mindcrime est un album fantastique où les morceaux de bravoure et les mélodies entêtantes sont légions. L'écriture du quintet de Seattle a gagné en simplicité et en immédiateté. Cet album est moins froid, ambitieux ou avant-gardiste que Rage For Order sorti deux ans auparavant, et il enchaîne les hits à la pelle ! N'allez pas croire pour autant que Queensrÿche s'est mis au easy-listening, car si la musique proposée est plus facile d'accès, elle reste heavy, subtile et ambitieuse. Les textes reflètent bien cet état d'esprit. Pas de "Baby, baby, I need your love tonight" ou de "Die ! Die ! Killed by the Fire of Death !", mais un récit bien construit qui nous emmène dans les méandres d'un complot politique avec son lot de trahisons, mensonges et meutres. 

Pour revenir à la musique, c'est bien simple, il n'y a rien à jeter. De l'excellente double intro (I Remember Now / Anarchy-X) au final épique livré par Eyes Of A Stranger, en passant par quelques compos heavy au refrains ultra-accrocheurs comme Revolution Calling, Operation Mindcrime ou The Mission, des titres plus rapides et énervés aux riffs acérés et aux influences Maiden/Priest (Speak et The Needle Lies), sans oublier la magnifique et dramatique pièce de dix minutes, Suite Sister Mary, avec ses choeurs d'opéra, ses orchestrations et son duo Geoff Tate/Pamela Moore, ou encore quelques incartades plus hard rock (Breaking The Silence, I Don't Believe In Love aux refrains pas si éloignés du genre FM)... le propos est constamment maîtrisé et chaque chanson peut (quasiment) prétendre au titre de compo phare de l'album. Les mélodies sont superbes, les duos de guitares de la paire DeGarmo/Wilson donnent le tourni, Geoff Tate livre une prestation habitée et théâtrale qu'il sera parfois difficile de reproduire sur scène avec autant d'intensité et de maîtrise dans les aigus. Pour information, sachez que le compositeur de musique de films Michael Kamen (qui avait d'ailleurs déjà collaboré avec le groupe auparavant et le refera, avant de travailler avec Metallica sur le fameux S&M) s'est occupé des orchestrations présentes sur ce disque. 

Bref, on pourrait en parler pendant des heures mais on va essayer de se restreindre. Operation: Mindcrime est un véritable sans-faute, puissant, mélodique, lyrique et raffiné. C'est un album magique et haut de gamme qui se doit de figurer en bonne place parmi les plus belles oeuvres de Hard Rock jamais sorties... un classique, en somme. 


Tracklist de Operation : Mindcrime :

01. I Remember Now
02. Anarchy-X
03. Revolution Calling
04. Operation : Mindcrime
05. Speak
06. Spreading The Disease
07. The Mission
08. Suite Sister Mary
09. The Needle Lies
10. Electric Requiem
11. Breaking The Silence
12. I Don't Believe In Love
13. Waiting For 22
14. My Empty Room
15. Eyes Of A Stranger

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !