Saltatio Mortis

Artiste/Groupe

Saltatio Mortis

CD

Das schwarze Einmaleins

Date de sortie

Aout 2013

Label

Napalm Records

Style

Folk Metal

Chroniqueur

Florentc

Note Florentc

17/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

C H R O N I Q U E

Revoilà Saltatio Mortis. On ne peut pas dire que ces Allemands chôment ! Un album et un live célébrant leur dix ans d'existence en 2011, et un deuxième live plus un nouvel album cette année, seulement deux ans après, difficile d'être plus productif. Si les toutes premières productions de ce groupe de folk médiéval ne m'ont jamais convaincu, depuis un bon moment, on peut dire que ça tient franchement la route. Das schwarze Einmaleins, neuvième album du groupe, va une nouvelle fois certainement cartonner en Allemagne et va passer une nouvelle fois aussi inaperçu en France...


Et comme d'habitude depuis quelques albums, c'est un bien bon album que nous ont pondu les huit troubadours. Früher war alles besser démarre sur un son craquant de vinyl et c'est parti ! Cornemuse et refrain enjoué viennent donner le sourire immédiatement. A noter que réduire ce groupe à guitare et cornemuse serait réducteur. Le groupe utilise tout un tas d'instruments comme la chalémie, le bouzouki, la vielle à roue ou encore différents types de flûtes. Au tour du single Wachstum über Alles de venir nous émerveiller. Le titre se veut dans la plus pure tradition Saltatio Mortis. Couplets et refrains au top. En outre, un bon regain d'agressivité proche d'un In Extremo, ça fait plaisir.


Le groupe propose tout de même treize morceaux et réussit la prouesse de ne proposer (presque) que des bons titres. Malgré un coup de mou sur la fin avec des titres un peu plus dispensables, sans jamais être mauvais. Le coup de coeur est pour le titre IX, de loin le meilleur, un hymne absolu au refrain imparable qui en fera danser plus d'un. Enorme. L'album se termine de la façon la plus calme possible avec une superbe ballade chanté en duo avec une chanteuse au timbre très doux.


Si vous aimez l'énergie du rock et les mélodies médiévales, il serait temps de découvrir ce groupe ! Saltatio Mortis nous a livré un album très solide, classieux, avec une bien belle variété au niveau des instruments. Evidemment si la langue de Goethe vous rebute, vous pouvez passez votre chemin. Bonne année pour les amateurs de folk médiéval allemand avec la sortie en début d'année du nouveau Nachtgeschrei, l'arrivée des nouveaux In Extremo et Tanzwut ainsi que le best of de Schandmaul. A noter que, comme à l'accoutumée, Saltatio Mortis met les petits plats dans les grands en proposant un très beau Mediabook avec un DVD bonus contenant notamment leur concert au Wacken en 2011.

Tracklist de Das schwarze Einmaleins :

 

01. Früher war alles besser
02. Wachstum über alles
03. Krieg kennt keine Sieger
04. Der Kuss
05. My Bonnie Mary
06. Sandmann
07. Satans Fall
08. Idol
09. IX
10. Galgenballade
11. Abrakadabra
12. Nur ein Traum
13. Randnotiz

Venez donc discuter de cette chronique, sur notre forum !