Artiste/Groupe:

Shaârghot

CD:

Vol 2: The Advent Of Shadows

Date de sortie:

Avril 2019

Label:

Indé

Style:

Metal Indus

Chroniqueur:

Didier

Note:

15.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Le groupe de Metal Indus n’en est qu’à son second album, pourtant le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a beaucoup fait parler et qu’il est devenu un incontournable élément de notre paysage musical. Les raisons de tout ça sont multiples. D’abord le concept développé par le groupe, cette ambiance post-apocalyptique, le visuel, avec ces maquillages noirs, c’est clair que Shaârghot sur scène laisse des marques (au sens propre comme au figuré). Ensuite, leur musique, condensé de metal et de dark électro, pour un résultat rentre dedans, sans aucune fioriture qui séduira les amateurs de metal indus, mais aussi d’électro. Enfin difficile aussi de ne pas évoquer le travail réalisé sur le clip vidéo du groupe. Là encore, on est dans le visuel, mais franchement quand on regarde la vidéo de Break Your Body, on ne peut qu’être admiratif du résultat, six minutes d’un savant mélange de film d’action et d’horreur. Tiens, d’ailleurs, je vous propose de le regarder (option son à donf et grand écran s'il vous plait) :

Et pourtant, le groupe sort donc son Vol II: The Advent Of Shadows après un Vol I en 2015 et l'EP Break Your Body en 2018, mais reste toujours un acteur indépendant. "The Advent Of Shadows", l’avènement des ombres, c’est le nôtre en fait car dans le monde étrange de Shaârghot, les "Shadows" c’est nous. Sur les quatorze titres de cet album, quatre étaient déjà sur l’EP (tout l’EP sauf le bonus track). Mais attention, tous les titres ne sont pas pour autant des vrais morceaux (chantés), certains sont plutôt des intermèdes musicaux plantés là, juste pour servir l’ambiance et faire monter la sauce (et vous faire psychoter). C’est le cas de Miss Me? qui sert d’intro à Black Wave, au tempo super rapide. Le tout est malsain à souhait. Now Die! et son tempo tribal rappelle un peu Traders Must Die du premier album, tout en évoquant aussi pas mal du Rammstein. L’intro de Wake Up est étrange, un peu rockabilly, on pense à B52's. J’accroche un peu moins au morceau et son piano mono-note un peu irritant.

Bang Bang, par contre, est plus à mon goût, plus indus, lourdingue à souhait. Le lourdingue malsain c’est vraiment le truc du groupe et dans ce morceau, Shaârghot (le chanteur) susurre ses paroles, ce qui est au final pire que quand il gueule. Si vous n’avez pas déjà flippé en écoutant cet album vous arriverez peut-être à Doom’s Day, son riff massif, lourd et son ambiance cauchemardesque, c’est un truc de dingue dont j’avais déjà parlé dans la chronique de l’EP. Même chose pour Into The Deep (intermède malsain) et Break Your Body qui reste à mon goût le morceau phare de cet album : énorme. Pas étonnant qu’ils l’aient choisi pour le vidéo clip.

Pas évident d’arriver à écouter cet album d’une traite tant son ambiance est particulière, à vous de voir, mais dans tous les cas, accrochez-vous ! Car après l’intermède Regrets, voilà que les zombies débarquent sur Z//B, un morceau plus électro que metal mais toujours ultra flippant. K.M.B. vous fera certainement penser à Rammstein et la voix de la fille qui répète le titre vous donnera envie d’éteindre la chaine Hifi, mais ça serait un geste de faiblesse. Et il serait dommage de rater la fin de l’album dans laquelle Shaârghot vous propose de vous débarrasser de votre dieu (Kill Your God) avec un morceau un peu moins original que la moyenne. Si vous n’aviez pas compris que Shaârghot a la rage, il vous le réexplique dans Rage et c’est assez convaincant avec ce savant mélange de boite à rythmes et de batterie. L’album se termine par Shadows, un morceau plus calme (si, si), en l’honneur des "shadows" que nous sommes tous, une belle famille en quelque sorte. Pourtant, pas évident de sourire sur la photo.

Attention: album à ne pas écouter le soir tout seul dans le noir, ou alors vérifier que les portes et fenêtres soient bien fermées. Ce deuxième album de Shaârghot est encore plus malsain que le premier, pourtant déjà particulier. Jusqu’où iront-ils avec ce concept ? Nul ne le sait, mais une chose est sûre les Shadows, si Shaârghot est en ville (ils seront au Hellfest !), tu dois y assister, ou bien tout ça risque de mal finir... pour toi !    

Tracklist de The Advent Of Shadows :

01. Miss Me
02. Black Wave
03. Now Die !
04. Wake Up
05. Bang Bang
06. Doom's Day
07. Into the Deep
08. Break Your Body
09. Regrets
10. Z//B
11. K.M.B.
12. Kill Your God
13. Rage
14. Shadows

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !