Artiste/Groupe:

Sinister

EP:

Gods Of The Abyss

Date de sortie:

Juin 2017

Label:

Vic Records

Style:

Death Metal

Chroniqueur:

hourkach

Note:

16.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Lorsque j'ai appris que Sinister sortait une Démo reprenant quatre titres déjà sortis en 2006 dans l'album Afterburner, j'avoue que j'ai rigolé et pensé à un canulard. En effet, quel est l'intérêt de sortir cet album si ce n'est de glisser dangereusement dans le metal business ?? En m'intéressant de plus près à l'histoire de Sinister, je pense pourtant m'être trompé car j'ai vite réalisé que Gods Of The Abyss revêtait une signification bien plus importante pour le combo hollandais que ce que l'on pouvait croire au premier abord.

En 2003, Sinister rend les armes et annonce son split, laissant ainsi le monde du Death Metal dans l'effroi le plus total. Deux membres du groupe, Aad et Alex Paul, décident cependant de continuer l'aventure en créant un nouveau groupe No Face Slave. Après quelques mois d'écriture et de concerts, les deux compères se rendent à l'évidence, No Face Slave ne sait pas faire autre chose que du Sinister déguisé. Conscients de cette réalité, Aad prend alors la décision de refonder Sinister en s'appuyant sur son acolyte de la première heure mais aussi sur l'ancien batteur de Supreme Pain, Paul Beltman. Nous sommes courant 2004, Sinister renait de ses cendres !! Les trois musiciens ne traînent pas et écrivent dans la foulée quatre titres démo qui paraîtront officiellement en 2006 dans l'album Afterburner. Avec ces compos, Sinister est non seulement revenu sur le devant de la scène mais a également bonifié son expérience passée grâce à des morceaux plus denses, mieux construits et des riffs d'une puissance incroyable. Passé derrière le micro, Aad nous fait même oublier la belle Rachel car sa voix est bien plus incisive et gutturale que cette dernière !! Après l'écriture de ces quatre chansons, Sinister va devenir au fil des albums un groupe incontournable grâce à son savant mélange de Death bien gras et d'ambiances "symphoniques" sacrément malsaines. J'invite d'ailleurs toutes les pucelles à découvrir sans plus tarder des albums comme The Silent Howling, The Carnage Ending ou Syncretism, vous allez sacrément les sentir passer !

En définitive, certains ne manqueront pas de fustiger la sortie de cette démo en accusant Sinister d'une pure opération marketing. Je suis peut-être naïf mais je préfère croire que The Grey Massacre, Afterburner, Altruistic Suicide et Men Down marquent un tournant dans la mentalité de Sinister et comptent beaucoup aux yeux du Sieur Aad Kloosterwaard. Si vous ne partagez pas mon avis, je le comprends tout à fait. Si vous ne connaissez pas ces titres, foncez car vous ne le regretterez pas !! Pour les death metalleux de la première heure, n'hésitez pas à vous emparer de ce brin d'histoire de la Hollande, cela ne fera qu'embellir votre discographie et votre culture musicale !

Tracklist de Gods Of The Abyss :

01. The Grey Massacre
02. Afterburner
03. Altruistic Suicide
04. Men Down