S L O W M O T I O N A P O C A L Y P S E

Artiste/Groupe

Slowmotion Apocalypse

Album

My Own Private Armageddon

Date de sortie

03/07/2006

Style

Death Metal

Chroniqueur

Erwan

Note

11/20

Site officiel

http://www.slowmotionapocalypse.com/

C H R O N I Q U E

Après avoir chroniqué le dernier The Haunted, j'étais resté un peu nostalgique de mes premiers émois éprouvés avec leurs premieres galettes. J'étais donc assez content de chroniquer ce "My own private armageddon" !! En effet, même si les Italiens de Slowmotion Apocalypse revendiquent l'étiquette death-metal, il est indéniable que ceux-ci oeuvrent plutôt dans un thrash metal carrément inspiré par les sonorités suédoises, lorgnant toutefois du côté de nos amis teutons de Dew Scented, notamment au niveau de la voix un peu hardcore...
Qu'il en soit ainsi, on ne va pas leur en vouloir pour ça ! D'autant que pour un premier album, c'est relativement prometteur! Il s'agit de la version européenne (j'ai raté un épisode ? sont pas italiens les gars???) de l'album sorti en 2005 et auquel ont été adjoints les titres de leur demo de 2002.

Malheureusement, promettre c'est une chose mais agir en est une autre ! Et oui, le côté prometteur tient essentiellement dans la technique des musiciens, la production plutôt honorable, la débauche de speed. Mais force est de constater que les p'tits gars ils ont 5 ans de retard.
En outre, on peut dire que leur musique est à l'image de la fausse note à 2m53 dans le solo de "The insomniac", si on ne s'y connait pas, on voit rien, mais si on a l'oreille aiguisée, on ne peut pas laisser passer ! Traduction, mis à part quelques titres si inspirés qu'ils nous feront sourire en pensant à leurs inspirateurs (The Haunted surtout, Dew Scented, et un peu Dark Tranquillity), c'est vraiment pas original et encore moins varié.
Toutes les ficelles sont utilisées : une intro annonciatrice avant un titre speed dès le départ, le fameux "go" avant de le déluge de speed, les rythmiques mid tempo avec toms de batterie, les alternances speed/lent, les breaks de batterie de folie. Pourtant, il n'y a pas d'âme, c'est linéaire, on ne peut s'empêcher de s'ennuyer.
Même niveau arrangements, c'est pauvre : les effets sont rares et pas subtilement utilisés, les enchainements de riffs se résument à des breaks de batterie et les transitions sont quasi-inexistants, quant au clavier qu'on entend sur l'intro, il n'est quasiment pas utilisé ailleurs, dommage ça aurait peut-être pu donner une couleur différente à l'ensemble.

Bref, un album bien exécuté mais trop linéaire et dénué d'originalité. Les (quelques) titres qui sortent du lot: the Beginning/the Insomniac pour sa pêche et son solo, Through the flesh, My future is burning et Psychic war 2.0 juste pour les solos...allez il reste le passage "darktranquilliesque" de Art of self blood, je vous le mets aussi?! C'est un peu maigre quand même sur 10 titres... et si on rajoute les bonus très dispensables...
Un effort de composition, d'arrangements voire de production sera impérativement à fournir par Slowmotion Apocalypse s'ils veulent faire mieux que cover-band de The Haunted.
Je suis un peu sévère et je vais donc relativiser: Quelqu'un qui n'a pas écouté de thrash metal entre 98 et maintenant trouvera cet album plutôt bon...ça va comme ça?