Artiste/Groupe:

Suicidal Madness

CD:

Les Larmes Du Passé

Date de sortie:

Juin 2015

Label:

Indépendant

Style:

Black Metal Dépressif français

Chroniqueur:

Mythos

Note:

15/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Les Larmes Du Passé est la consécration de cinq années de travail pour Suicidal Madness, groupe français de Black Metal Dépressif. Fondé en 2010 par Psycho, le groupe est rapidement rejoint par Saddy au chant, Alrinack à la basse et Molasar (aujourd’hui décédé et remplacé par Malsain) à la batterie. Deux démos et un split préfigurent l’opus que l’on tient en ce moment dans nos mains. Les différents membres du groupe sont d’ailleurs dispersés dans d’autres formations BM de l’underground français. On peut citer Sombre Croisade, P.H.T.O, Uluun ou encore Loup Noir.

Suicidal Madness obtient un style plus précis et affiné avec Les Larmes Du Passé. Le chant français, criard et dépressif de Saddy rend très bien d’un bout à l’autre de l’album, et ne laisse jamais indifférent lorsqu’il part dans des aigus perçants amplis de souffrance.



Force est de constater l’ancrage « dépressif » du groupe. Mais Suicidal Madness ne tombe jamais dans le cliché basique et entériné de certains Xasthur et autres mauvais Vardan. L’oreille s’affute au contraire au fil des pistes, on se laisse facilement bercer par le style mélancolique et criard des français, sans jamais s’ennuyer véritablement. La fin du Glaive est d’ailleurs très intense, des guitares stridentes de Psycho au chant attristé de Saddy. Tandis qu’Errant Seul Dans Les Ténèbres est plus noir que dépressif, oscillant entre chant guttural très grave et lancinance blafarde d’un chant rugissant son spleen biliaire, pour laisser le soin à l’interlude suivant d’installer un style de BM proche du shoegazing.

Qui dit groupe dépressif, dit évidemment pochette sur fond de cimetière abandonné et logo morbide déstructuré. Un grand classique ! Sur ce point Suicidal Madness aurait à revoir, et je me ferais un plaisir de les y aider, en toute franchise ! Leur style musical en vaut largement la peine. Il est en effet dommage de pécher sur les éléments secondaires que sont la pochette et la typographie du nom de groupe. « Eléments secondaires » qui sont pourtant pour l’auditeur la porte d’entrée inévitable vers l’écoute de l’album, si belle et intense soit-elle. Les Larmes Du Passé mérite un travail plus chiadé et soigné concernant l’esthétique graphique.

Suicidal Madness signe là un très bon album de Black dépressif à la française. On sent le groupe authentique mais sans concession aucune. Du BM travaillé et affiné avec précision au fil du temps. Mention spéciale au chant de Saddy, à la fois pluriel et intense.


Tracklist de Les Larmes Du Passé :

01. Intro – Jour De Pluie

02. Les Larmes Du Passé

03. Le Glaive

04. Nouvelle Aurore

05. Errant Seul Dans Les Ténèbres

06. Interlude

07. Coma (Xibalba)

08. Outro