THREE

Artiste/Groupe

Three

Album

The End Is Begun

Date de sortie

24/07/2007

Style

Metal Progressif

Chroniqueur

Didier

Note

15/20

Site Officiel

http://www.theband3.com/

C H R O N I Q U E

Three est un groupe New Yorkais de métal progressif qui sort aujourd'hui son 4ième album, un album au triste titre de "The End Has Begun". On trouve au sein de ce combo Eppard (chants, guitares), Billy Riker (Guitares), Daniel Grimsland (Basse), Chris Gartmann (batterie et chants), Joe Stote (Percussion et claviers).

The Word is Born of Flame: Ca commence plutôt bien avec une intro guitare 10 ou 12 cordes en picking et voix planante. C'est chouette. Ca sonne super progressif, on s'en lèche les babines. Quand tous les instruments ont démarré, ça devient plus métallique grâce à un savant jeu de double grosse caisse. Gros travail du batteur.

The End is begun: On enchaine sur un titre original qui fait penser à un morceau des premiers Angra. Excellent travail du duo guitare acoustique/batterie. La voix du chanteur est un peu en décalage, très juvénile. Outre la guitare acoustique très flamenco, on a droit à un bon solo de guitare.

Battle Cry: Riffs de guitare crus et syncopés, voix plus cool. Un bon morceau progressif par excellence. Bon travail du chanteur qui démontre pas mal de potentiel.

All that Remains: Le morceau poursuit bien dans la lignée du précédent. Très bon refrain super accrocheur. Bonne voix une fois de plus. Bonne section rythmique.

My Divided Falling: Intro de slapping à la basse intéressant. Après ça le morceau est très syncopé avec un assez bon refrain accrocheur. Pas mon préféré.

Serpents in Disguise: On quitte le progressif pour tombé sur du (bon) Hard FM. Ceci dit, la voix que je trouvais décalée dans les morceaux progressifs est, par contre là, pile dans le bon style.

Been to the Future: Morceau très calme, guitare acoustique et voix plutôt aigue. Refrain super accrocheur. Plus très progressif, mais qui s'écoute bien.

Bleeding Me Home: Plus progressif, ce morceau est un de mes préférés et montre le style "Three". Très bonne jeux du batteur notamment en fin de morceau.

Live Entertainment: Morceau léger, plus FM que progressif à nouveau. Y'a des choeurs, on sifflote. C'est cool.

Diamond in the Crush: L'intro fait pensait à un vieux Motley Crue. Morceau un peu gentillet et peu original malgré le refrain qui essaye de sauver le truc.

Shadow Play: Morceau acoustique voix/guitare. C'est mignon, on dirait du Simon & Garfunkel ! Finalement le morceau décolle un peu (très peu) pour sonner un peu comme un Beatles de la belle époque.

These Iron Bones: On revient à du métal avec des riffs plus agressifs, un refrain pas mal travaillé à la voix qui sauve le morceau de son léger manque d'originalité.

The Last Day: Intro acoustique voix/guitare encore. C'est pas mal mais plutôt mou.

Dregs (Acoustic Version) : un étonnant bonus track qui traine sur le CD. Entièrement acoustique guitare flamenco + voix. Le jeu de guitare est intéressant.

Finalement, à la fin de ces 14 morceaux, on ne sait plus si on doit mettre cet album, fort agréable, dans la section métal progressif ou Rock FM sortant de l'ordinaire (rare). Peu importe l'étiquette, on prend du plaisir à écouter et réécouter cet album. Bonne voix et très bon travail du batteur. Les compos sont plutôt recherchées, la production pas mal (sans plus), c'est un album reposant et léger, qui s'écoutera même en famille (j'ai testé et ça a marché !).