Artiste/Groupe:

Voices Of Ruin

CD:

Path To Immortality

Date de sortie:

Avril 2020

Label:

M-Theory Audio

Style:

Death Mélodique

Chroniqueur:

ced12

Note:

14.5/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Cette chronique commence sur un quiproquo. Il y a quelques années, j'avais vu un concert d'un groupe suisse opérant dans un style groove / death plutôt sympa. Et alors que, confinement oblige, j'ai un peu de temps à disposition, je vois que le groupe sort un nouvel album, je me porte volontaire pour en proposer une chronique. Me voyant déjà digresser sur la magie des paysages suisses et souhaitant même aller jusqu'à tenter une improbable (et très probablement maladroite) transition entre le caractère bucolique des paysages et la musique rugueuse des Suisses de Nyon. Sauf qu'après quelques recherches, Voice of Ruin a déjà sorti son album en 2019. Plutôt étonné, j'ai utilisé mon moteur de recherche préféré et … j'ai compris ma méprise. Je me suis trompé de groupe. C’est bien Voices of Ruin qui est concerné ici. Le lecteur l'aura compris, je n'en avais jamais entendu parler. Voilà un "s" qui fait une grande différence. Deux points me consolent : l'erreur me semble légitime (les noms sont sacrément proches tout de même) et ce Voices Of Ruin joue du death mélodique... et pour le coup, j'aime beaucoup ce style. Alors on s'adapte (maître mot en cette période de crise sanitaire).   

Et puis, ce Path To Immortality s'avère une bien belle surprise car s'écoutant plutôt bien. Le groupe nous vient non pas de la merveilleuse Suisse mais d'Anaheim en Californie. Il s'agit ici du troisième album du groupe et côté influences, les Américains citent volontiers le death mélodique scandinave mais aussi le thrash de la Bay Area même si cette influence est moins immédiate (mais présente). La pochette renvoie à un univers très "Dark Fantasy". Qu'en est-il de ce Path To Immortality donc ? Eh bien, c'est plutôt bon. Le cahier des charges death mélodique est bien respecté avec des passages bien percutants parsemés de passages plus mélodiques réussis. Le tout dispose d'un bon son (celui de la batterie me plait), c'est vraiment bien fichu, très en place et l'écoute de l'album passe très bien. Le premier single I Am God m'a accroché d'entrée. J'apprécie Whispers et ses presque huit minutes bien construites. Carved Out plus classique se démarque bien. Tout ce Path To Immortality offre une relecture / adaptation US (au niveau du son notamment) du death mélodique européen et le rendu mérite le détour. Le chant aurait mérité un peu plus de variation mais rien de problématique.

Il est parfois des erreurs sympas et la découverte de VoiceS Of Ruin en est une. Un groupe bien en place, un album bien maitrisé, ce Path To Immortality est un bon disque, pas révolutionnaire mais efficace et qui s'écoute bien. On dit souvent qu'il faut apprendre de ses erreurs (et de celles des autres). Les fans de death mélo ne connaissant pas ces Californiens peuvent y aller sans problème. Et, au passage, la Suisse est un pays magnifique.

 

Tracklist de Path to Immortality :

01. Other Side
02. Carved Out
03. Path To Immortality
04. Suffering Silence
05. Reach Toward The Sky
06. I Am God
07. Into The Aether
08. Whispers
09. The Undoing
10. Everlong

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !