Artiste/Groupe:

Ghost Toast

CD:

Shape Without Form

Date de sortie:

Mars 2020

Label:

Inverse Records

Style:

Rock Progressif

Chroniqueur:

dominique

Note:

13/20

Site Officiel Artiste

Autre Site Artiste

Deuxième album et deuxième impression intéressante de la part des Hongrois de Ghost Toast. Le quatuor magyar poursuit son évolution et confirme, tout au moins dans les grandes lignes, ses bonnes prédispositions. Shape Without Form, qui sort ces jours, suit la même trame que Out Of This World. Toutefois, si le premier album profitait de la fraîcheur inhérente à une œuvre originelle, je trouve que Shape Without Form est pénalisé par la difficulté qu’ont pas mal de groupes à produire un second opus à la hauteur d’une première sortie remarquée. Ce deuxième album n’est pas beaucoup moins bon que le premier, mais il lui manque par instant la surprise qui m’avait beaucoup plu dans Out Of This World. Il est aussi moins metal que son prédécesseur, le groupe s’appuyant ici plus largement sur des rythmiques et des loops électro.

Musicalement, les recettes sont restées les mêmes. Le quatuor se repose sur un trio batterie-basse-guitare solide et utilise Janos Pusker et ses instruments (clavier et violoncelle), les loops électro pour agrémenter les parties plus musicales, planantes ou imagées. De plus, le groupe maintient le cap d’albums musicaux sans chanteur. Un vide partiellement comblé par de nombreuses incrustations sonores.

A l’ouverture, le son pourrait paraître un peu plus lourd, plus metal. Mais cette impression ne reste audible que sur le premier quart de l’album et va aller en s’atténuant par la suite. Le tempo martelé par Laszlo Papp et Janos Stefan est joliment illustré par la guitare de Bence Rozsavolgyi. Dans Eclipse, celle-ci est complémentée par des incrustations électro-psyché qui permettent de rompre un peu la structure assez rigide mise en place. Alors que Frankenstein’s reste robuste du début à la fin, Eclipse offre des variations progressives intéressantes ainsi qu’une musicalité pas désagréable ; surtout si l’on considère que le titre dure plus de huit minutes. Y13 est bien plus expérimental. Oscillant entre rock progressif et musique de film, le groupe propose un melting pot d’influences musicales, cinématographiques et culturelles presque déstabilisant. Il en ressort un titre émotionnel qui vous marque. Un beau titre d’album, mais malheureusement peut-être pas de scène. Il lance à merveille le morceau ethno-rock expérimental qu’est Hunt Of Life. Cette pause ethno-electro-jazzy n’est pas trop à mon goût et je suis content de retrouver quelque chose de moins électro avec Follow. Un titre léger qui va progressivement devenir rock.

Une petite note (positive) sur la construction de l’album. Même si tous les titres ne sont pas au même niveau, leur suite et leur séquence sont logiques et intelligentes. Elles nous permettent de considérer Shape Without Form comme un tout, avec un début, un milieu et une fin. Une belle preuve de maturité pour un jeune groupe. Before Anything Happens est de l’electro-rock pas désagréable. Guitare et basse s’opposent aux loops et aux claviers. Un peu brouillon parfois, le titre a un aspect un rien guerrier intéressant. L’album se clôt sur W.A.N.T. qui me fait penser à un mixage de plusieurs titres Muse-esques version ethnique. Le son metal est de retour mais que par bribes. Le titre a également un aspect rock celtique un peu inattendu, ainsi qu’une facette cinématographique soutenue par de réguliers passages parlés, tout droit extraits de films.

En gros, ce Shape Without Form est pas mal mais il souffre de la comparaison avec Out Of This World, sorti presque deux ans avant lui. Ghost Toast réussi toutefois à passer l’écueil du deuxième album sans trop de dégâts. Tout ne m’a pas plu, mais cela reste solide ; il comporte peut-être un peu trop d’électro et pas assez de rock lourd ou de metal. Peut-être que le groupe n’assume pas encore tout à fait le virage plus electro-rock qu’il souhaite prendre. Il faudra attendre une prochaine sortie pour en savoir plus.

 

Tracklist de Shape Without Form :

01. Frankenstein's
02. Eclipse
03. Y13
04. Hunt of Life
05. Follow
06. Before Anything Happens
07. W.A.N.T.

Venez donc discuter de cette chronique sur notre forum !